Bil Aka Kora, artiste et acteur, nominé dans la catégorie Kundé d’or de l’édition 2014 des Kundé

163 0

bil aka ph africultures.comPour la petite histoire, Bilgo Akaramata Kora est né à Pô, localité située au Sud du Burkina Faso, un jour de 1971. Dans le milieu du show bizz burkinabè, il est bien connu et se fait appeler BIL AKA KORA.

En novembre 1997, il remporte le premier prix des ’’Grands Prix Nationaux’’ organisés par le ministère de la culture pour récompenser les meilleurs artistes.

La sortie officielle de son premier album intitulé ‘’Douatou’’ s’est faite le 22 décembre 1998. Il forme dans la même année son groupe, le ‘’Djongo System’’ et s’essaie au live.

C’est ainsi que, bon artiste de son état, il aligna les concerts : ‘’Burkina Musique Tour’’ pour le Burkina, ‘’Festival Burkina ya Laafi’’ pour le Belgique et en France, ‘’Festival des Francophonies en Limoussin’’….

Seul à avoir formé un groupe au burkina, BIL AKA KORA a travaillé à devenir un vrai artiste de scène. Son inspiration, il la puise de la musique traditionnelle du terroir Kassena de Pô sa ville natale.

En novembre 2001, il sort son deuxième album qu’il baptise ‘’Ambolou’’. Bien que très attaché à la langue Kassena qu’il adore utiliser dans ses compositions musicales, il se plait à utiliser aussi d’autres langues-le peulh, le mandingue- et à faire d’autres genres musicaux comme le reggae….

Au cours de ses spectacles, il fait toujours plaisir à plus d’un de ses fans et gade la même énergie du début jusqu’à la fin.

A la 18e édition du Festival Panafricain du Film de Ouagadougou (FESPACO), il compose la musique de la cérémonie d’ouverture. Depuis lors, BIL est demandé pour composer des musiques de film et de documentaires. En 2004 la musique du long métrage de Bouba Diallo « Sofia » a révélé la maturité de l’artiste. C’est d’ailleurs lui qui a interprété le premier rôle de ce long métrage.

Après ‘’Dibayagui ‘’ en 2004, le voilà de retour sur scène avec son dernier album en date ‘’Yaaba’’.

 

 

 

 

 

 

Related Post

la gazelle du Boulmiougou

Posted by - 26 mars 2015 0
SAMI RAMA ou « la gazelle du Boulmiougou », de son vrai nom Ramatou Goumbane est née à Abidjan (Cote d’Ivoire) dans…

Your reaction

NICE
SAD
FUNNY
OMG
WTF
WOW

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *