les pertes blanches: quand est-ce anormal et que faut-il faire dans ce cas ?

355 0

Aussi appelées leucorrhées, les pertes blanches sont des écoulements naturels et normaux produits par le vagin et l’utérus. Elles se présentent sous forme d’un liquide à l’aspect filaire et sont localisées à l’entrée de la vulve. Ces sécrétions tiennent un rôle important dans le nettoyage et la lubrification du vagin. Par ailleurs, elles aident les spermatozoïdes à remonter jusque dans l’utérus, au moment de l’ovulation. Les sécrétions vaginales sont normales lorsqu’elles sont inodores, de couleur claire ou laiteuse, qu’elles ne provoquent ni irritation ni brûlure et ne raidissent pas le linge. Elles constituent le moyen utilisé par notre organisme pour nettoyer le vagin, notamment des cellules mortes présentes sur sa paroi, afin qu’il reste propre.

Quand faut-il consulter ?
Les pertes blanches possèdent une odeur, ça, c’est normal. Mais, si elles deviennent très abondantes, purulentes, malodorantes ou douloureuses, elles sont généralement le signe d’une infection. Et ces pertes blanches qui sentent mauvais sont souvent abondantes.

Certaines pertes blanches ont une odeur très forte, que l’on compare parfois à une odeur de poisson. Dans ce cas, les pertes blanches sont souvent de couleur grisâtre. Ce phénomène est dû à ce que l’on appelle une vaginose surtout si elles sont accompagnées de démangeaisons, de sensations de brûlure, de douleurs dans le bas-ventre ou de douleurs lors des rapports sexuels, ou du à une infection vaginale déclenchée par des bactéries se développant en l’absence d’oxygène. Vous devez consulter un médecin gynécologue dès l’apparition de ces symptômes.

Comment prévenir les pertes blanches malodorantes ?

Éviter de vous laver l’intérieur du vagin. Les toilettes intimes exagérées sont la première     cause de pertes blanches malodorantes car cela détruit la flore vaginale qui ne peut plus protéger la zone intime.

Ne vous essuyez jamais de l’arrière vers l’avant quand vous allez aux toilettes : vous ramèneriez des bactéries.
Ne vous lavez jamais au niveau de la vulve avec des produits désinfectants ou des produits chimiques, car ils tuent les bactéries, et surtout ils détruisent la flore vaginale assurant un bon équilibre à votre parfum intime naturel.
Utilisez des sous-vêtements en coton, jamais en synthétique, car ils entraînent une macération, une multiplication plus importante des bactéries et donc plus d’odeurs désagréables.
N’utilisez pas de protège-slips en matière synthétique pour la même raison. Il vaut mieux changer de sous-vêtement dans la journée si nécessaire.
Et si vous sentez vraiment le poisson, allez voir votre médecin. Le traitement d’une vaginose, ce sont des antibiotiques. Et c’est bien ensuite de prendre des pro biotiques pour réensemencer votre flore vaginale.

perte

 

 

 

Related Post

perdre du poids naturellement

Posted by - 9 février 2015 0
Le jus de citron est un allié minceur, il détoxifie l’organisme et permet d’éliminer les toxines. Le citron agit également…

Credibly enable adaptive e-services

Posted by - 5 mai 2016 0
Compellingly pursue pandemic synergy through client-centered sources. Competently synergize user friendly best practices and client-centric services. Professionally formulate dynamic expertise…

Your reaction

NICE
SAD
FUNNY
OMG
WTF
WOW

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *