CONTE DE FÉE POUR UN JEUNE DANSEUR NIGÉRIAN DEVENU CÉLÈBRE GRÂCE À UNE VIDÉO VIRALE

145 0

Dansant remarquablement bien sous la pluie à Lagos, Anthony Mmesoma Madu, 11 ans, a décroché une bourse d’étude de l’American Ballet Theater aux Etats-Unis.

Lorsqu’il s’est filmé dansant pieds nus sous la pluie battante de Lagos, Anthony Mmesoma Madu ne se doutait pas que cette vidéo changerait sa vie. Les acrobaties du garçon de 11 ans sur le béton inégal de la capitale économique du Nigeria ont fait le tour des réseaux sociaux, vues plus de 20 millions de fois avant d’être remarquées aux Etats-Unis par l’actrice Viola Davis, lauréate d’un Oscar, et par Cynthia Erivo, qui a remporté des Grammy Awards et Tony.

La première a partagé le petit film d’Anthony Mmesoma Madu à son 1,4 million de followers sur Twitter, ajoutant que cela lui rappelait « la beauté » de son peuple. « Nous créons, nous nous élevons, nous pouvons imaginer, nous avons déclenché la passion et l’amour… malgré les obstacles brutaux qui ont été mis devant nous ! Notre peuple peut voler !!! », légendait-elle. Cynthia Erivo, elle, décidait de sponsoriser la formation du gamin et de faire suivre la vidéo à l’American Ballet Theater. Or, là, la séance d’entraînement a été jugée si impressionnante qu’elle lui a valu une bourse d’étude de l’American Ballet Theater aux Etats-Unis.

Trop jeune pour voyager et étudier à New York – l’âge minimum pour vivre en dortoir est de 15 ans –, Anthony Mmesoma Madu restera à Lagos et l’American Ballet Theater lui prépare un programme particulier qu’il suivra chaque jour (même le week-end) en dépit du décalage horaire.

L’Académie Leap of Dance

Demander aux élèves de se filmer est à l’origine une idée du formateur du jeune garçon, Daniel Ajala. Ce danseur de ballet autodidacte est également le fondateur de l’Académie Leap of Dance, qu’il a ouvert en 2017 à Lagos, afin d’offrir à chaque enfant la possibilité de s’essayer à cet art. « Mon programme est gratuit afin que n’importe quel enfant puisse exercer là son amour de la danse sans l’excuse de n’avoir pas l’argent », précise l’ancien Ballet. Et pour qu’Anthony Mmesoma Madu améliore sa technique, celui qui veut aider chaque enfant à progresser lui avait suggéré de se filmer.

Depuis que le lieu et l’initiative ont reçu ce coup de projecteur, Daniel Ajala a reçu des dons qui permettront de créer une véritable académie avec des logements pour les élèves. « Pour venir ici, certains doivent marcher au moins une heure. Là, nous pourrons leur offrir un espace confortable où ils pourront rester lorsqu’ils ne peuvent pas rentrer chez eux », explique-t-il.

Le jeune boursier, lui, s’est dit « très, très surpris », et « très, très heureux », après que ses camarades de l’Académie Leap of Dance eurent donné pour célébrer l’événement un spectacle dans une rue de Lagos, à même la terre battue. « Je remercie Dieu car il a fait en sorte que la vidéo devienne virale », a simplement déclaré le garçonnet. « Lorsque j’ai reçu cet appel m’annonçant que j’avais gagné une bourse d’études aux Etats-Unis en 2021, j’étais très, très heureux, je me suis dit : “Quoi ? C’est ce que Dieu peut faire ?” », a-t-il résumé avant d’ajouter que le ballet est difficile à apprendre, certes, « mais en travaillant dur, on peut y arriver ».

SOURCE: AFRIQUEFEMME.COM

Related Post

Your reaction

NICE
SAD
FUNNY
OMG
WTF
WOW

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *