5 CONSEILS UTILES EN CAS DE COLOPATHIE FONCTIONNELLE NUTRITION

395 0

La colopathie fonctionnelle n’est pas une maladie grave. Cependant, elle se manifeste souvent par des ballonnements, des régurgitations, des nausées, des maux de tête, des palpitations, des troubles urinaires, etc.

Son impact sur la qualité de vie d’une personne est important. Pour que celle-ci puisse mener une vie normale, les médecins peuvent lui préconiser des traitements permettant de soulager les symptômes. Jusqu’à aujourd’hui, il n’existe effectivement aucun remède efficace pour guérir ce trouble intestinal.

Cinq conseils sont cependant utiles à tous en cas de colopathie fonctionnelle :

– prendre ses repas à heures régulières, dans le calme et en mastiquant bien les aliments, fractionner les repas si nécessaire ;

– consommer suffisamment de légumes et de fruits (base : légumes cuits à l’un des 2 repas et 2 fruits par jour) et, de manière générale, avoir une alimentation équilibrée et variée

– boire suffisamment mais de manière fractionnée (1,5 litre par jour pendant et entre les repas)

– pratiquer régulièrement une activité physique (au minimum 20 min de marche par jour)

– ne pas être obnubilé par l’obligation d’une exonération quotidienne. Lorsque prédomine une constipation, il est approprié de :

– s’assurer que la consommation en légumes et fruits (crus ou cuits) est suffisante

– si cela n’est pas assez efficace, augmenter l’apport en fibres par le biais de céréales complètes : pain complet

– pour maintenir un transit régulier, les résidus sont importants, et l’idéal est de mélanger les céréales type : épeautre ou kamut avec des légumes.

En cas de diarrhée dominante, il faut savoir que :

– deux fois sur trois, la diarrhée est une constipation « masquée »

 

SOURCE : afriquefemme.com

Related Post

Your reaction

NICE
SAD
FUNNY
OMG
WTF
WOW

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *