PHOTOGRAPHIE : huit jeunes filles bénéficient d’une formation dans la photographie artistique

54 0

Ouverte depuis le 19 avril 2021, la formation en photographie au profit de huit jeunes filles a refermé ses portes ce vendredi 30 avril 2021 à Ouagadougou. Initiée par Adrien BITIBALY, cette formation s’inscrit dans le cadre de la première édition du festival de l’art photographique PHOTOSA.

En marge de la première édition du festival de l’art photographique PHOTOSA, le photographe professionnel Adrien BITIBALY a murit l’idée d’initier une formation au profit de huit jeunes filles passionnées de la photographie. « Dans le cadre de mes recherches en vue de présenter des artistes photographes burkinabè, je ne suis pas parvenu à trouver de filles photographes. Alors, j’ai initié cette formation afin qu’au fil des années, on puisse trouver des filles photographes, surtout dans le domaine artistique au Burkina Faso » a expliqué le photographe professionnel.

A entendre le promoteur, cette formation s’est tenue en deux phases ; d’abord une  phase théorique et enfin une phase pratique histoire de mieux outiller les apprenantes à mener à bien leur projet. « De façon substantielle, nous avons travaillé, durant la première semaine, sur l’aspect théorique qui a consisté à regarder des images et ensuite décortiquer le contenu, découvrir des artistes photographes et surtout leurs démarches artistiques pour permettre aux filles de les peaufiner afin d’avoir un regard critique sur le terrain. Après cela, nous sommes passés à la phase pratique sur le terrain. Le premier jour du terrain, j’ai été avec elles pour leur montrer comment aborder une personne inconnue afin de l’emmener à participer à leurs projets. Ça n’a pas été simple, mais au final, tout s’est bien passé. Aujourd’hui, je pense qu’elles sont mieux outillées pour mener à bien leurs projets photographiques » a fait savoir Adrien BITIBALY.

Les bénéficiaires par la voix de Cynthia BIAKITE, ont salué cette initiative. « J’avais une idée de la photographie et j’avais pleinement le désir de me faire former. Mais, difficilement au Burkina, on parvient à trouver des structures de formation. Même les rares formations qui se présentent, relèvent pour la plupart du mariage et autre cérémonies, et pas de la photographie de recherches. C’est en sens que nous saluons cette initiative, surtout adressons nos remerciements à l’initiateur. Mes amies et moi avons passé de beaux moments d’apprentissage et promettons de mettre en application » s’est réjoui Cynthia BIAKITE.

Pour terminer, le promoteur a confié que les apprenantes vont bénéficier d’un accompagnement de un an et que les œuvres réalisées courant cette formation feront l’objet d’une exposition.

Sié Frédéric KAMBOU

Fasoculture.com

Related Post

Your reaction

NICE
SAD
FUNNY
OMG
WTF
WOW

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *