Culture : Les acteurs réunis pour le rayonnement du milieux culturels et artistiques.

78 0

L’association des « Journalistes et communicateurs pour la culture » (J2C) a tenu ce jeudi 19 mai 2021, à l’espace culturel Gambidi un Atelier de formation des journalistes et animateurs culturels du Burkina Faso. Placée sous le thème «  les médias et enjeux culturels », cette initiative se veut un cadre de production de repères professionnels et déontologie pour la diffusion et la promotion des activités culturelles et artistiques.

L’entreprise culturelle est devenue un facteur économique non négligeable. En 2019 la valeur ajoutée dégagée par les filières culturelles est estimée à environ 80 milliards de F CFA. Au regard de cet impact du secteur, l’association des journalistes et communicateurs à initié un atelier de formation des acteurs du milieu, ce jeudi 20 mai 2021 a l’espace culturel Gambidi. « Médias et enjeux culturels » a été le thème retenu pour cette assise.

UNE FORMATION QUI A REUNI TOUS LES EXPERTS DU MILIEU

En effet son objectif a été pour les acteurs de renforcer les capacités des membres de l’association. Elle a regroupé toutes les associations ou structures professionnels; des animateurs de la culture dans les médias aussi bien classique que les nouvelles plateformes numériques. La rencontre a pratiquement duré 7h de temps et a connu là participations et l’intervention de plusieurs « experts » du domaine. Les participants ont été entre autres des journalistes des animateurs officiants dans les médias publics, privés mais aussi des journalistes venus d’autres région du pays.

Selon Youssef Ouédraogo, Secrétaire exécutif de J2C cette initiative a été lancée afin de permettre aux acteurs culturels de pouvoir relever les énormes défis du milieu. «  la culture apporte beaucoup à notre économie. Cependant il y’a toujours des défis énormes à relever. C’est au regard de ces défis que nous avons entrepris le projet d’apporter un plus dans le secteur culturel. Cette formation entre en droite ligne de ces objectifs  », a-t-il souligné.

Afin de parvenir aux objectifs précédemment cités l’association a au cours de cette formation, indiqué qu’elle entend à travers l’atelier améliorer le niveau d’information et de compréhension des journalistes et animateurs, réfléchir et mieux comprendre le rôle des médias, des acteurs culturels et la société civile pour un ancrage culturel au Burkina Faso.

La J2C, pour information, est née en 2007, de la volonté des journalistes, communicateurs, animateurs œuvrant pour la promotion de la culture Burkinabé. Elle a pour but de mobiliser et fédérer les énergies des membres afin d’asseoir des bases saines d’entraide mutuelle et d’efficacité dans la promotion des arts et de la culture. En terme de perspective, elle prévoit pour la suite mettre en place une fédération nationale des associations des journalistes et animateurs culturels.

Related Post

Your reaction

NICE
SAD
FUNNY
OMG
WTF
WOW

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *