Les rideaux sont tombés pour le Festival de la Jeunesse de Bobo Dioulasso

407 0

Du 29 au 30 mai 2021, la ville de Sya a vibré aux couleurs du Festival de la Jeunesse. Cette édition a connu la participation de plus de 7.000 festivaliers. Pour les organisateurs, le bilan n’est que positif.

Pendant deux jours, l’esplanade du stade sangoulé aboubacar Lamizana de Bobo Dioulasso a abrité l’un des plus grands festivals organisé pour la jeunesse burkinabè. L’idée de ce festival est née du jeune artiste rappeur, influenceur entrepreneur Hughes Kevin Gouba. Ce festival est pour lui une façon d’ajouter sa pierre à la construction de l’édifice. Il entend donc à travers ce festival prôner l’entrepreneuriat au Burkina Faso.

Pari réussi pour l’édition de la ville de Bobo Dioulasso après celle de Ouagadougou. Festivaliers, artistes musiciens, entrepreneurs, modèles inspirants ont répondu présent à l’appel. Le promoteur n’a donc pas manqué d’exprimer ces sentiments.

« Pour une première édition dans la ville de Bobo nous sommes vraiment très content, nous sommes heureux d’avoir pu relever ce défi. C’est une première fois qu’il existe un festival à bobo où le prix d’entrée est à 1000 FCFA et l’esplanade du stade Sangoulé Lamizana a refusé du monde donc c’est une innovation déjà, on est venu apporter de l’innovation. Félicitation à BSL communication et à Nephtali Media » a laissé entendre Huguo Boss.

« Les participants ont aimé l’intervention des modèles inspirants »

En ce qui concerne le volet bilan, il ressort un résultat positif selon Kader Michel Kondombo Coordinateur Général du Festival de la jeunesse.

« Le bilan est positif, parce que nous avons pu atteindre notre objectif qui est de réunir un maximum de jeunes pour communiquer avec eux. Des bons de réduction de formation ont été offerts à de jeunes entrepreneurs. Les participants ont aimé l’intervention des modèles inspirants qui a été un cadre d’échanger franc » s’est ’il réjouit.

Avec pour thème « promouvoir l’entrepreneuriat au sein de la jeunesse », le festival de la jeunesse était placé sous le patronage du ministre de l’Energie des Mines et des Carrières, Béchir Ismaël Ouédraogo. Ce festival a aussi servi de scène pour les artistes nationaux et internationaux qui ont offert aux festivaliers des instants magiques. Rendez-vous est donc pris pour les prochaines éditions avec plus d’innovations.

Sié Frédéric KAMBOU

Fasoculture.com

Related Post

Beyoncé toujours au top !

Posted by - 25 août 2014 0
A chaque prestation, on se dit qu’elle ne pourra pas faire mieux. Et pourtant… Dimanche soir, lors de la 30ème…

Your reaction

NICE
SAD
FUNNY
OMG
WTF
WOW

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *